Not For Broadcast

Audimat-moi ça

En journalisme télévisuel, le montage, c’est important. On reconnaît ainsi le professionnel en ce qu’il coupe systématiquement une scène de violence policière, lorsqu’elle a le mauvais goût de surgir en plein direct. Il s’agit là de ne pas choquer le ministre qui, en plateau, explique avec pédagogie la différence – subtile – entre un “éborgnement” et une “ablation préventive du globe oculaire dans un état de droit”.

Not for Broadcast nous propose d’incarner un agent d’entretien, qui sur un malentendu devient régisseur temporaire de la chaîne d’information nationale. En tant que joueur, on contemple donc la société par le prisme des invités en plateau : politiques, écrivains, artistes…On devine très vite un background résolument futuriste, genre un bon 2022. L’interface est simple. En face de nous, le bureau, avec ses quatre écrans pour autant de caméras en plateau. Sous le bureau, des magnétoscopes pour choisir les coupures pub. Le but va être de maintenir la jauge d’audimat au beau fixe, en respectant certaines règles : cadrer sur la personne qui parle, éviter les plans de plus de 10 secondes, réaliser des transitions parfaites ou encore biper les grossièretés avec le bon timing. Un gameplay qui se veut multitâches, et donc épuisant.

Agad la té’évision é pis dors
Pour planter le décor, lors de la première édition du JT, le nouveau parti au pouvoir annonce la redistribution obligatoire de la richesse des 1% les plus riches de manière équitable. Mesure à effet immédiat, qui va de paire avec le retrait des passeports des concernés, pour ne pas les soumettre à la tentation d’un exil helvétique. Mais le jeu n’est pas seulement utopiste. Il sait aussi être drôle. Les dialogues sont en anglais, et le rush permanent fait forcément rater des petits bouts des sous-titres français. 

Tant de cerveaux disponibles
Mais c’est aussi là que Not For Broadcast semble tenir un truc à lui. La fébrilité fugace qu’il parvient à créer renforce la puissance lolesque des séquences. Dans un côté de notre cerveau, toute ces informations à traiter. Dans l’autre, cette scène de comédie musicale complètement jetée, à la crédibilité de laquelle on doit pourtant participer, par la qualité du montage. Tout n’est pas à se taper le cul sur le sol. Mais le jeu tient déjà quelques pépites d’humour british, servies par l’engagement sans limites de certains acteurs et actrices.

Il n’est pas déraisonnable de dire qu’on tient là le futur grand jeu FMV humoristique de 2021. Oui, les développeurs annoncent une sortie officielle d’ici 18 mois. D’ici là, Not For Broadcast donne à voir un échantillon de 2-3h tout à fait honnête et solide.

Not For Broadcast (en accès anticipé)
Développeur : NotGames (Royaume-Uni)
Éditeur : tinyBuild
12,50€ sur Steam

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s